squarespace

Squarespace VS WordPress

Dans la jungle des outils permettant la création de site internet, on recherche souvent à préserver son budget, et ce trop souvent en dépit de la qualité. 

De nombreuses plateformes proposent aujourd’hui des solutions pour des site web à petit prix. L’un d’entre eux,  Squarespace, propose des abonnements à partir de 11€ par mois seulement, ce qui peut faire rêver quand on considère que le prix moyen d’un site internet est aux alentours de 1000€. 

Mais à trop vouloir faire attention à son budget, est-ce qu’on ne néglige pas un peu trop le retour sur investissement?

Peut-on vraiment avoir un site web complet et performant à un tarif si faible? 

Prise en main

Squarespace : le but de cette plateforme étant de démocratiser la création de site web, ce logiciel est hyper simple à prendre en main.  Vous créez votre site à partir d’un template existant, vous ajoutez votre texte et images et basta. 

Soyez conscients que si un jour vous voulez un design sur mesure, ce sera impossible avec Squarespace.

WordPress : L’outil ne bénéficie pas d’une bonne réputation quant à sa facilité d’utilisation. Pourtant, après quelques heures passées à le prendre en main, WordPress s’avère être très simple à gérer, surtout lorsque l’on a reçu une formation de son concepteur web.

Niveau design, on peut donner vie à toutes nos idées les plus folles à l’aide du thème builder Elementor

Fonctionnalités et évolutions

Squarespace : si vous créez un site internet, c’est que vous souhaitez développer et faire grandir votre projet. Squarespace saura t-il vous accompagner et vous proposer toutes les fonctions dont vous avez besoin? 

Clairement, non. On peut considérer que ça convient pour faire ses premiers pas sur la toile, mais vous verrez très vite les limites à mesure que votre projet prend de l’ampleur. 

Que ce soit en terme de fonctionnalités, de possibilité d’évolution de votre site, ces solutions peu chères sont bridées et attendent que vous payiez toujours plus pour l’accès à des fonctions pourtant basiques.

WordPress : De la même façon que niveau design tout est possible, vous pouvez donner à votre site WordPress n’importe quelle fonctionnalité.

Que ce soit via un thème ou un plugin, tout ce dont vous avez besoin peut être téléchargé gratuitement, et installé facilement. Vous pouvez alors garder votre site toute votre vie, et le faire évoluer en fonction de vos besoins.

Parlons chiffres

Oui je sais, c’est cette partie là qui vous intéresse j’imagine. 

Squarespace : 132€ /an pour un site responsive basique

204€/an pour un site basique e-commerce avec paiement en ligne

432€/an pour un site e-commerce avec fonctionnalités « avancées »

WordPress : c’est complètement gratuit. Avec WordPress, vos seuls frais sont ceux de votre nom de domaine et d’hébergement ( 100,80€/an seulement avec o2switch

Vous pouvez passer par un prestataire pour la création de votre site WordPress . C’est un budget, c’est vrai. Mais au moins, vous serez sur un outils qui sera fonctionnel et optimal à chaque étape de la vie de votre site.

Contrairement à Squarespace, vous n’aurez pas à prévoir de frais pour recréer un site web digne de ce nom avec de bons outils. 

Squarespace : le mot de la fin

Finalement, on en pense quoi de ce logiciel? 

On en pense qu’il est clairement moins bien que WordPress – et c’est pas moi qui le dit , même si j’le dis aussi.

En fait, tout va dépendre de vos objectifs.

Si vous n’avez pas vraiment envie de passer du temps sur votre site, que vous souhaitez juste un site « histoire de » pour un petit prix, Squarespace est une solution. Mais c’est loin d’être la meilleure – je parlerai de Wix dans un prochain article.

Si vous avez envie d’une vraie présence en ligne, que vous souhaitez la développer, l’entretenir et faire grandir votre projet, c’est WordPress qu’il vous faut.

Que vous le fassiez vous même, ou que vous passiez par un prestataire, vous serez 1000 fois plus efficace et aurez clairement un ROI important avec un site WordPress bien construit. 

Gardez bien en tête qu’en passant par une plateforme, vous serez toujours dépendant de celle-ci. Si le système connait un énorme bug ou si l’entreprise met la clé sous la porte, il vous faudra repartir de zéro.

partager cet article

Facebook
WhatsApp
LinkedIn